HEY

Accès gratuit : Webflow Expert pendant 10 jours

Nom de domaine : Comment choisir le nom parfait s’il n’est plus disponible ?

Tu n’as pas encore de site web. Tu es sur le point d’en créer un, mais tu es encore à la première étape de sa conception : le choix du nom de domaine.

Mis à jour le

20/1/2021

Nom de domaine : Comment choisir le nom parfait s’il n’est plus disponible ?
Nom de domaine : Comment choisir le nom parfait s’il n’est plus disponible ?

Nom de domaine : Tu n’as pas encore de site web. Tu es sur le point d’en créer un, mais tu es encore à la première étape de sa conception : le choix du nom de domaine.

Si certaines personnes arrivent à avoir le nom de domaine qui leur plaît, d’autres galèrent. Dans ce monde, premier arrivé, premier servi ! Comment donc choisir un nom de domaine original ?

Malheureusement, dans certains cas, même si on prend le temps de bien choisir son nom de domaine, on se heurte à un grand problème : le nom de domaine est déjà pris. Pourtant, il était tellement parfait, original...

Tu n’as plus d’autres choix que recommencer tes recherches depuis le début. Alors, pour t’éviter de refaire les mêmes erreurs et ainsi, choisir un nom de domaine parfait qui est déjà pris, je te conseille de suivre ces étapes à la lettre.

Mais avant, j’aimerais faire un point sur ce qu’est réellement un nom de domaine.

#nomdedomaine #domain #url #webflow

🌈Sondage

Et toi comment choisis-tu ton nom de domaine ?

A - Juste comme ça, un nom qui me vient à l’esprit
B - Je préfère faire une étude
N’hésite surtout pas à nous partager ton avis en commentaire

SOMMAIRE

Qu’est-ce qu’un nom de domaine

Quels sont ces rôles

10 étapes pour choisir un nom de domaine parfait

  1. Bons mots clés
  2. Nom unique
  3. Nom de domaine court
  4. URL simple
  5. Mot intuitif
  6. Nom “nouveau”
  7. Praticité au rendez-vous
  8. Évite les problèmes de droits d’auteurs
  9. Vérifie sur namechk.com
  10. Réserve ton nom de domaine

Que faire en cas de nom de domaine déjà pris ?

En vidéo

Un nom de domaine : qu’est-ce que c’est ?

Je ne vais pas m’étaler sur la définition, comme quoi il s’agit d’une forme conviviale des adresses internet (par exemple : happydesk.be). Je sais qu’en tant que webdesigner ou professionnel du web, tu connais déjà ce que c’est.

On l’appelle aussi “adresse internet”. C’est donc l’équivalent de ton adresse postale sur cette incroyable technologie qu’est internet. Grâce à elle, tes clients pourront facilement te contacter.

Je tiens à préciser qu’un nom de domaine sera ensuite très utilisé dans d’autres secteurs, souvent, dont notamment :

  • nom d’utilisateur pour divers logiciels
  • nom de page sur les réseaux sociaux

D’où l’importance de prendre le temps de bien le choisir. Les noms de domaine tiennent toutefois d’autres rôles tout aussi importants. Lesquels ?

Nom de domaine : Pourquoi bien choisir ?

Le nom de domaine ne se limite pas seulement à l’identité d’une entreprise sur internet. Si tu décides d’en créer un, tu as sûrement pour objectif d’y amener du trafic. Or, il existe plusieurs moyens de le faire (SEO, indexation, métadonnées, etc.), mais l’un des plus importants reste évidemment : le fait de bien choisir son nom de domaine.

En effet, il faudra que ton site soit facile à trouver, et donc, a un nom de domaine facilement mémorable (nous y reviendrons plus tard, mais le principe consiste à faciliter le processus du “bouche-à-oreille”)

Par ailleurs, avoir un nom de domaine bien pensé (c’est-à-dire un site internet) reflète à la fois ton professionnalisme, ta crédibilité et ta créativité. Pour les visiteurs, ton site sera même considéré comme un gage de confiance.

Choisir un nom de domaine efficace te permet aussi de protéger ta marque ou ton entreprise. Comme je l’ai dit au début même de cet article, “premier arrivé, premier servi”. Lors de l’achat du nom par exemple, certains en profitent pour réaliser un enregistrement défensif. Je t’explique : il consiste à acheter le nom avec plusieurs extensions et les noms avec orthographes approchantes. En quelque sorte, ils établissent un périmètre de sécurité.

D’une autre manière, on peut considérer cette pratique comme un moyen d’élargir la portée du site en question.

Et quoi ? Comment t’assurer que tu choisisses le bon nom de domaine ? Comment être sûr qu’il est unique et surtout, encore disponible ?

Formation Webflow

10 étapes de choix de nom de domaine parfait

Si ton entreprise n’a pas encore de nom, sache qu’en choisissant un nom de domaine, celui de ton entreprise prendra automatiquement celui de l’URL. Autant rester original !

1. Les bons mots clés

Parce qu’il y a de mauvais mots clés. Les bons mots clés sont plutôt ceux relatifs à ton activité. Comme tu es webdesigner, tu as tout à fait le droit d’inclure tous les mots clés forts, liés à ce domaine : design, web, etc. Tu peux même établir une liste d’idées de mots clés qui te viennent à l’esprit quand tu parles de ton activité. Une fois cette liste terminée, que dis-tu de les associer ou ajouter des préfixes à certains d’entre eux.

Ainsi, les gens qui tomberont sur ton site auront d’emblée une idée de ce que tu fais.

Inutile de te vanter les avantages de choisir un nom de domaine avec mot clé au niveau référencement naturel. Google saura également ce que tu fais, et ainsi, il n’aura aucun mal à classer ton site dans les meilleurs résultats de recherche (bien sûr, à condition qu’il respecte les autres règles SEO).

Oui, mais comment trouver une idée originale de nom de domaine avec mot clé ?

Je te conseille les outils de générateurs de nom de domaine. Ils sont faciles à utiliser, car tu n’as qu’à entrer quelques mots clés sur les sites, et ils se chargent de te proposer quelques noms de domaines (encore disponibles).

En voici quelques exemples de ces outils : Panabee, Domain Wheel, Ungrabbed...

Sais-tu que tu peux tout simplement brûler ces étapes, si tu choisis la solution facile ? Ce serait d’opter pour ton propre nom ou celui de ton entreprise.

2. Un nom de domaine Unique

Le meilleur moyen d’échouer dans le choix de nom de domaine est de choisir un nom proche à celui d’une marque déjà existante (peut-être est-ce tout simplement son nom en version féminine, plurielle, etc. ?).

Flickr a fait cette erreur une fois. Beaucoup l’ont confondu avec Flicker (à cause de la prononciation qui est très similaire, mais également la manière de l’écrire), si bien que la marque a fini par acheter ce nom de domaine. Et rien ne nous dit que c’est abordable.

3. Un nom de domaine Court

Par définition, qu’est-ce qu’une URL facile simple, courte et concise ? Il s’agit d’un nom sans caractères spéciaux, facile à taper sur un clavier, facile à retenir et pas plus de 10 caractères. En quoi est-ce avantageux ?

Les humains ont une mémoire limitée. Un nom de domaine court serait donc facile à retenir et marque facilement l’esprit. D’ailleurs, les noms de domaine les plus populaires font généralement plus ou moins 7 caractères.

Rappelle-toi du principe de bouche à oreille dont je t’ai parlé tout à l’heure. Imagine qu’on parle de ton site web, et pourtant, la prononciation du nom est quelque peu complexe. Les personnes qui ne connaissent pas encore ton site risquent ainsi d’entendre de travers, et de se diriger vers une autre marque. Ce serait dommage. Sinon, elles risquent d’oublier le nom facilement.

4. Un nom de domaine Simple

Même si ton nom de domaine est facilement prononçable, mais difficile à écrire, ça n’en vaut pas non plus la peine. Difficile à écrire ?

C’est le cas quand des chiffres et signes viennent compléter le nom de domaine. Logiquement, ces éléments intégrés dans le nom de domaine compliquent la prononciation du nom.

Des études ont aussi montré que les sites qui sont mal positionnés contiennent tous des traits d’union ou de chiffres dans leur URL, ce qui est bien dommage.

Dans le cas pratique, sache que ton mail sera lié à ton nom de domaine. Toi-même, tu ne seras pas à l’aise quand tu écriras de cette manière : nom@trait-d-union.com.

Formation Webflow

5. Un mot Intuitif

Quand les autres entendent parler de ton nom de domaine, ils doivent pouvoir tout de suite savoir de quoi il s’agit. Tiens, voici un exemple : hotmail.com. On sait tout de suite qu’il offre un service relatif au traitement de mails.

De la même manière, il y a careerbuilder.com. Même si je ne te disais rien, tu sauras d’emblée qu’il parle de carrière, de comment construire sa carrière... Ensuite vient Webflow.com, qui traite évidemment des sujets liés au web.

Mais qu’en est-il de Amazon.com, de Zillow.com et de bien d’autres sites qui n’ont pas d’URLs intuitives ? Eh bien ils ont beaucoup investi dans leur marque, si bien qu’ils soient actuellement très connus du public. Alors, si tu es sûr de pouvoir suivre leur modèle, il n’y a aucun problème à adopter un nom comme les siens (mais j’avoue que c’est plus facile, avec un nom intuitif).

6. Un nom de domaine “nouveau”

Oui, c’est plus facile d’avoir un nom intuitif. Mais je n’ai pas dit que c’est plus avantageux. Je m’explique : en créant un nom propre à toi, qui t’appartient (que ce soit un tout nouveau nom ou le nom de ton entreprise si elle en a déjà), tu crées automatiquement de la valeur ajoutée à ton nom de domaine.

Évite donc de combiner bêtement différents mots ou mots clés. Comme tu es webdesigner ou futur webdesigner, aussi créatif que tu sois, tu n’auras pas beaucoup de mal à trouver un nom plus convaincant !

D’ailleurs, je vais te poser une question :

Si on te demande de choisir entre investissementimmobilier.com et immoinvest.com, lequel attirerait le plus ton attention ?

Je parie que tu vas te tourner vers le second : immoinvest.com. Non seulement il est accrocheur, mais il remplit toutes les conditions que nous venons d’aborder à l’instant : unique, clair et concis.

7. Praticité au rendez-vous

Sais-tu que plus de la moitié du trafic sur internet provient d’appareils mobiles ? Cela signifie donc que plus de la moitié des personnes qui tapent ton nom de domaine sur internet sont sur mobile. Or, les supports mobiles incluent un tout autre enjeu : la correction automatique.

Le nom de domaine que tu proposes ne devrait donc pas induire les utilisateurs sur mobile en erreur. Ensuite, le nom en question doit être “pratique”, dans le sens où les internautes ne doivent avoir aucun mal à écrire le mot. Par exemple, devoir passer au clavier numérique.

Pour t’assurer que tout devrait bien se passer, pourquoi ne pas l’essayer toi-même (on parle alors de test d’usabilité) ? Prends ton téléphone, et essaie de taper le nom de domaine choisi. Est-il facile à écrire sur mobile ?

8. Évite les problèmes de droits d’auteurs

Le meilleur moyen de récolter des problèmes est de proposer un nom qui est semblable (ou presque) à celui d’une marque déjà très connue (ou une marque tout court). Le premier exemple qui m’est passé par la tête est celui-ci : ovh.com est déjà pris. Et toi, tu penses prendre un nom comme sitewebovh.com ? Je ne te le conseille pas du tout ! Tu aurais alors violé les copyrights de l’entreprise OVH.

Au bout de quelques jours, tu recevras une lettre de cessation et d’abstention d’un cabinet d’avocat. Les problèmes ne font que commencer ! Ainsi est-il très important de vérifier que le nom de domaine choisi ne présente aucune ressemblance avec d’autres marques déposées. Il suffit de pousser les recherches un peu plus loin.

Par ailleurs, avoir un nom de domaine de la sorte te fera sortir perdant, surtout si l’autre site est un concurrent. Et si ta cible te confond avec lui, et se dirige alors vers lui ?

Formation Webflow

9. Vérifie ton nom sur namechk.com

Maintenant que tu as une liste de noms de domaines intéressante, il ne te reste plus qu’à vérifier s’ils sont encore disponibles. Cet outil est d’une grande aide : namechk.com. (Oui, pas namecheck ! Il s’agit bien de namechk) Très complet, il vérifie en 2 clics et quelques secondes les réseaux sociaux, logiciels... pour voir s’il est toujours disponible.

Fais-en une démonstration avec comme nom : Amazon. Comme résultat, tu verras différentes couleurs affichées sur les réseaux et logiciels concernés. Les codes couleurs utilisées sont :

  • vert : pour dire que le nom est encore disponible
  • jaune : pour signaler son indisponibilité
  • rouge : montre que le nom contient une erreur

10. Réserve ton nom de domaine

Avant qu’une autre personne ne prenne encore le nom de domaine choisi, il est désormais temps de le réserver. 2 choix s’offrent alors à toi :

  • Tu achètes seulement le nom de domaine, et tu t’occupes des détails techniques quand tu auras fini de choisir l’hébergement qui te convient.
  • Tu achètes de suite un forfait d’hébergement.

Dans le cas de Webflow, il suffit d’acheter le nom de domaine. Pas besoin d’acheter un hébergement car c’est Webflow qui s’en charge.

Que faire si le nom de domaine est déjà pris ?

Enfin, tu as pu choisir un nom original, clair, simple, intuitif, original, pratique et n’appartenant pas encore à une marque déposée. Tu le vérifies si jamais il est déjà présent sur internet, et mauvaise surprise : il est déjà pris !

Tu dois travailler sur l’extension

Tu vas devoir te tourner vers les extensions. Il s’agit du petit mot qui suit le nom de domaine en question, c’est-à-dire le : .com, .fr, .be, .net, .org...

C’est vrai que le .com est le plus intéressant. Il est évidemment le plus prisé. C’est celui qu’on retient facilement. Mais s’il est déjà pris, rien ne t’empêche de prendre une autre extension. D’ailleurs, de nouvelles extensions TLD (domaine de premier niveau) sont récemment apparues. Ils accentuent l’originalité de ton nom de domaine, et ainsi, se porteront certainement mieux sur les autres supports tels que les cartes de visite.

Commence toutefois par vérifier pour l’extension de pays. Il y a de fortes chances que celui-là n’est pas encore pris. Ce sont notamment les entreprises locales qui y ont recours. Pour la France, ce sera .fr ; le canada, .ca ; la Belgique, c’est .be ; et bien d’autres. Au niveau SEO local, c’est même la meilleure solution ! Google s’en sert en effet pour géolocaliser les sites.

Comprends-tu mieux pourquoi ai-je choisi happydesk.be comme nom de domaine ?

Formation Webflow

Pourquoi ne pas ajouter des mots supplémentaires ?

Parfois, pas la peine de chercher loin. Si un nom de domaine est déjà pris, tu n’as qu’à y ajouter un mot et éventuellement, changer l’ordre des mots pour en obtenir un nouveau. Attention toutefois ! Tu dois prendre en compte les conseils que j’ai expliqués tout à l’heure : le droit d’auteur est très important.

J’ai pensé à ceci comme exemple :

au lieu d’opter pour flowdesign.com (parce que c’est déjà pris), tu peux ajouter “ly” et obtenir un nom de domaine comme flowlydesign.com

Tes clients sauront que tu travailles dans le monde du design. Peut-être que s’ils te connaissent bien, ils n’auront aucun mal à devenir que tu t’es spécialisé dans la création de sites sur Webflow ((web)flow) ? Et même s’il ne s’agit pas du nom de ton entreprise, au moins, on te trouvera facilement sur Google.

Soit créatif, fait une phrase

Si jamais aucune de ces solutions ne te convient, tu vas devoir repartir de 0 dans ton étude de nom de domaine. Au lieu de choisir un mot toutefois, concentre-toi sur une phrase.

Cette méthode fonctionne aussi très bien. Quand on recherche une information qui nous est encore floue sur Google, on a tendance à taper une phrase qui décrit à peu près ce qu’on recherche. Les internautes auront dans ce cas beaucoup de chances de tomber sur ton site si son nom de domaine est une phrase créative qui décrit plus ou moins ton activité.

Quoi qu’il en soit, n’oublie pas l’une des règles de base : le nom de domaine doit faire plus ou moins 7-10 caractères maximum.

Acquérir un nom de domaine existant

Enfin, tu peux aussi demander à être le propriétaire d’un domaine qui existe déjà.

Bonne ou mauvaise idée, à ton avis ?

Pour certaines raisons, je trouve cette idée géniale :

  • Il a déjà assez de trafic, et donc, un haut PageRank et une autorité de domaine
  • Il a également des blacklinks d’autorité

Tous les domaines que vous aurez trouvés ne sont pas forcément expirés, et donc, ce sera moins de chance pour toi d’acquérir ces noms.

Supposons donc que tu es réellement à la recherche d’un nom de domaine expiré. Tu gagneras beaucoup de temps à recourir aux outils spécialisés. J’en connais 2 :

La vigilance reste de mise, car même expiré, il va falloir vérifier que le nom n’appartient pas à des marques. Jette aussi un œil à ses modèles de trafic. Une tendance constante à la baisse peut-être ? Ce n’est donc pas une bonne idée de l’acheter ! Qui sait, peut-être a-t-il été frappé par une pénalité Google ? Ou bien, le propriétaire a seulement cessé son activité ?

Une autre solution qui peut être plus coûteuse dans certains cas c’est de racheter un nom de domaine à l’entreprise qui détient le nom de domaine que tu désires. Il y a pour cela des procédures que ton hébergeur pourra effectuer.

Tu peux aussi tenter de contacter directement la personne concernée et négocier un prix.

Cette solution est en général requise lorsque une marque bien établi désire acheter tous les noms de domaines liée comme par exemple: Amazon, Google, Apple, etc...

Conclusion

Choisir un nom de domaine n’est pas aussi simple que ça en a l’air. Ce n’est pas un simple nom. Ton image repose entièrement sur lui, d’où l’importance de prendre le temps de bien le choisir. Faire le mauvais choix de nom de domaine et puis, s’en rendre compte trop tard, peuvent te causer bien de problèmes (perte d’argent, référencement, temps, etc).

Donc, désormais, quand tu choisis un nom de domaine, pour toi ou pour ton client, tu sais par quelles étapes tu dois passer :

  • Veiller à ce que le nom véhicule l’image que tu veux donner, en incluant éventuellement les mots clés en rapport avec ton activité
  • Être sûr qu’il ne ressemble pas (ou presque), tant dans la prononciation que dans l’écriture, à un nom de domaine déjà existant ou une marque déposée
  • S’assurer qu’il est simple à écrire à la fois sur mobile et sur ordinateur, et qu’il soit surtout facile à prononcer
  • Enfin, qu’il n’existe nulle part ailleurs. Je te conseille vraiment namechk.com pour cette dernière étape.

Commentaire

Pause cafe

des articles que tu pourrais aimer...

10 jours d'accès Gratuit

Enregistre-toi ici pour accéder à la
la Formation Webflow Expert

Commence par l'accès gratuit à Webflow Expert, tu y découvriras les bases de Webflow, des Astuces Design et Business.

Accède maintenant à Webflow Expert